Google se sépare d’une partie des salariés Motorola

Post 4 of 7

Depuis de nombreuses semaines, des bruits de couloir rapportent des licenciements chez Motorola Mobility suite à l’acquisition de l’entreprise par la firme de mountain view. Une disposition qui touche 4000 postes, soit 20 % du personnel global de l’entreprise, pourrait être rapidement validée. D’après des données diffusées par le times et le Wall street journal, La firme de mountain view et son département Motorola Mobility appliquerait leur stratégie de réorganisation dans les prochaines semaines.

Les journalistes indiquent que ces licenciements viseraient pas loin de 4000 individus, soit 20 % du personnel global de la firme américaine motorola Mobility. En outre, 1/3 des locaux disséminés sur l’ensemble de la planète (sur un ensemble de 94) seraient éliminés. Le programme serait par conséquent extrêmement rudes pour la société Motorola Mobility, déjà contrainte de batailler au sein d’un secteur mobile très compétitif. Il est aussi la conséquence inévitable de l’acquisition par la firme de Mountain View il y a tout juste une année. A ce moment là, la vente était estimée à 12,5 milliards de billets verts et devait booster l’environnement des combinés multimédias et ardoises numériques sous le système mobile de google.

Depuis la déclaration de l’achat par la firme de Mountain View, Motorola Mobility a déjà limogé plusieurs centaines de salariés courant octobre 2011. Bien que cette agitation n’avait rien à voir avec l’acquisition Googlesque, d’après les responsables. La rupture de contrat avec 4 000 employés supplémentaires sur l’ensemble du globe serait en mesure d’expliquer une réorganisation d’importance dans le secteur.